Skip to main content
Skip to main content
General Statements

Response to OPSEU’s news conference | Réponse à la conférence de presse du SEFPO

By July 4, 2024No Comments

The LCBO is calling on OPSEU’s leadership and bargaining team to counter our latest offer and work with us to achieve a negotiated agreement and avoid a strike.

The LCBO wants to clarify the record on some statements made at the OPSEU news conference this evening:

  • OPSEU’s leadership has made it clear numerous times at the bargaining table that they will take their 10,000 members on strike solely over their demand that the Government reverse its decision to have Ready-to-Drink (RTD) beverages (coolers and seltzers) being available in convenience and grocery stores.
  • In the event of a strike, LCBO warehouses will remain operational. LCBO has robust contingency plans that cover our ability to continue to take and fulfill wholesale orders. We’ve put measures in place across our inventory build, our warehouse operations, and our fulfillment approach that reflect the importance of beverage alcohol availability to our wholesale, especially during the busy summer months. Our priority is to ensure continued service and support our valued customers.
  • Casual employees do have access to benefits and 50 percent of all casual employees are guaranteed at least 1,000 hours of work annually.

The LCBO has provided OPSEU’s leadership and bargaining team with a path to settlement.

Our latest offer, tabled at 4:20 p.m. today responds to a number of OPSEU’s demands.  We further invited OPSEU to discuss with us any additional issues that could be addressed in the collective agreement, including job security.  We also invited OPSEU to make a counterproposal. Thus far they have refused to counter and instead held a news conference criticizing the Government’s plans to sell RTD beverages in convenience and grocery stores.

Our latest offer includes:

  • Wage increases:
    • Year 1 2.5%
    • Year 2 2.5%
    • Year 3 2.0%
    • Special wage adjustment for certain trade positions in the warehouse
  • Conversion of approximately 400 casual employees to permanent full time
  • Improved access to benefits for casual part time employees
  • Expanded shift ranges for retail PFTs
  • Improvements to severance provisions
  • Letters of Agreements to:
    • limit LCBO Convenience Outlets (Agency stores);
    • limit contracting out; and
    • increase the volume of product at warehouses serving retail outlets.

You can read our full proposal here: LCBO’s Comprehensive Proposal – July 4 2024

La LCBO demande aux responsables et à l’équipe de négociation du SEFPO de répondre à la dernière offre de la LCBO et de collaborer afin de parvenir à un accord négocié et d’éviter une grève.  

La LCBO souhaite clarifier certaines déclarations faites lors de la conférence de presse du SEFPO ce soir :  

  • Les responsables du SEFPO ont clairement indiqué à plusieurs reprises à la table des négociations qu’ils allaient mettre leurs 10 000 membres en grève uniquement pour demander au gouvernement de revenir sur sa décision de rendre les boissons prêtes à servir (coolers et seltzers) disponibles dans les dépanneurs et les épiceries
  • En cas de grève, les entrepôts de la LCBO resteront opérationnels. La LCBO dispose de solides plans d’urgence qui permettent à l’entreprise de continuer à prendre et à traiter les commandes en gros. Nous avons mis en place des mesures au titre de la constitution de stocks, des activités dans les entrepôts et de l’approche d’exécution des commandes qui reflètent l’importance de la disponibilité des boissons alcoolisées pour notre commerce de gros, en particulier pendant les mois d’été très chargés. Notre priorité est d’assurer un service continu et d’appuyer notre précieuse clientèle.
  • Les employés occasionnels ont accès aux avantages sociaux et 50 % d’entre eux se voient garantir au moins 1 000 heures de travail par an.   

La LCBO a offert aux responsables et à l’équipe de négociation du SEFPO une voie de règlement.

Notre dernière offre, formulée à 16 h 20 aujourd’hui, répond à un certain nombre de demandes du SEFPO.  Nous avons également invité le SEFPO à discuter avec nous de toutes les questions supplémentaires qui pourraient être abordées dans la convention collective, y compris la sécurité de l’emploi.  Nous avons également invité le SEFPO à faire une contre-proposition. Jusqu’à présent, ils ont refusé de répondre et ont tenu une conférence de presse pour critiquer les projets du gouvernement de vendre des boissons prêtes à servir dans les dépanneurs et les épiceries.   

Notre dernière offre comprend :  

  • Augmentation des salaires : 
    • Année 1 2,5 % 
    • Année 2 2,5 % 
    • Année 3 2 % 
    • Ajustement salarial spécial pour certains postes de travail dans les entrepôts  
  • Conversion d’environ 400 employés occasionnels en employés permanents à temps plein 
  • Amélioration de l’accès aux avantages sociaux pour les employés occasionnels à temps partiel 
  • Élargissement des plages de travail pour les employés permanents à temps plein du commerce de détail 
  • Amélioration des dispositions relatives aux indemnités de licenciement 
  • Lettres d’entente pour : 
    • limiter les comptoirs express LCBO (magasins-agences);  
    • limiter la sous-traitance; 
    • augmenter le volume de produits dans les entrepôts desservant les points de vente.